Information détaillée concernant le cours

[ Retour ]
Titre

Colloque international: Leseträume. Lesen als Traum im 18. Jahrhundert / Rêves de lectures. Lire et rêver au XVIIIe siècle

Dates

28-29.10.2021

Responsable de l'activité

Claire Gantet

Organisateur(s)/trice(s)

Claire Gantet (Fribourg)

Helmut Zedelmaier (München)

Intervenant-e-s

A venir

Description

Colloque interdisciplinaire : histoire, histoire du livre et des pratiques de lecture, littératures – française, Germanistik, anglaise – histoire de l'art, philosophie, histoire de la psychologie et de la psychopathologie Argumentaire (résumé) : Au XVIIIe siècle, on lit plus que jamais ; on thématise et problématise à maintes reprises la lecture. Lire, et en particulier lire des romans, est particulièrement rapproché du rêve. Le colloque Rêves de lectures. Lire et rêver au XVIIIe siècle sonde les nombreux liens entre lecture et rêve sous leurs multiples aspects, au moyen de différents types de sources : écrits personnels (ou transcriptions de rêves), sources littéraires, normatives, autobiographiques, journalistiques, ou images. Il s'attache à des rêves de lectures aussi bien « authentiques » que fictifs. Lire suscite des rêves : des rêves personnels, des rêves d'amour, des cauchemars, mais aussi des rêves d'une société meilleure. Les rêves eux-mêmes – authentiques ou fictifs – ont été lus et interprétés et, à l'instar ou comme des lectures, déchiffrés, contrôlés et disciplinés différemment selon le moment historique. Les lectures, comme les rêves, peuvent remettre en question et saper la religion, la morale, le pouvoir et la politique. En sondant les liens entre « lire et rêver » au XVIIIe siècle, le colloque n'entend pas seulement faire apparaître la lecture sous un nouveau jour, mais aussi le rêve et les règles psychologiques sous-jacentes, alors amplement discutées. Des places ont été réservées au sein du programme pour que les doctorant.e.s dont le travail de thèse est en lien avec la thématique du colloque puissent y présenter une communication.

 

Im 18. Jahrhundert wird Lesen in Europa in bis dahin nicht gekanntem Ausmaß betrieben, aber auch vielfach problematisiert. Lesen, insbesondere Romanlesen, rückte in eine besondere Nähe zum Traum. Die Tagung Leseträume. Lesen als Traum im 18. Jahrhundert will ‚Lesen und Traum' im 18. Jahrhundert als Zusammenhang in seinen vielfältigen Aspekten untersuchen, auf Grundlage persönlicher (Egodokumente, Traumprotokolle), literarischer, normativer, autobiographischer, publizistischer und bildlicher Quellen. Berücksichtigt werden sollen sowohl ‚authentische' wie auch fiktive Leseträume. Lesen löst Träume aus: persönliche Träume, Liebesträume, Alpträume, auch Träume von besseren Gesellschaften. Auch Träume selbst, tatsächliche wie fiktive, werden gelesen und ausgelegt, wie Lektüren auf historisch unterschiedliche Weise entziffert, kontrolliert und diszipliniert. Lektüren wie Träume können Religion, Moral, Herrschaft und Politik in Frage stellen und untergraben. Mit der Frage nach dem Zusammenhang von ‚Lesen und Traum' will die Tagung ein neues Licht auf das Lesen, aber auch auf den Traum und dessen im 18. Jahrhundert vielfältig debattierten psychologischen Regeln werfen.

 

***

 

Au XVIIIe siècle, on lit plus que jamais ; on thématise et problématise à maintes reprises la lecture. Lire, et en particulier lire des romans, est particulièrement rapproché du rêve. Le colloque Rêves de lectures. Lire et rêver au XVIIIe siècle sonde les nombreux liens entre lecture et rêve sous leurs multiples aspects, au moyen de différents types de sources : écrits personnels (ou transcriptions de rêves), sources littéraires, normatives, autobiographiques, journalistiques, ou images. Il s'attache à des rêves de lectures aussi bien « authentiques » que fictifs. Lire suscite des rêves : des rêves personnels, des rêves d'amour, des cauchemars, mais aussi des rêves d'une société meilleure. Les rêves eux-mêmes – authentiques ou fictifs – ont été lus et interprétés et, à l'instar ou comme des lectures, déchiffrés, contrôlés et disciplinés différemment selon le moment historique. Les lectures, comme les rêves, peuvent remettre en question et saper la religion, la morale, le pouvoir et la politique. En sondant les liens entre « lire et rêver » au XVIIIe siècle, le colloque n'entend pas seulement faire apparaître la lecture sous un nouveau jour, mais aussi le rêve et les règles psychologiques sous-jacentes, alors amplement discutées.

Programme

Programme et informations ici !

Lieu

Université de Fribourg

Information
Places

40

Délai d'inscription 28.10.2021
Contact

claire.gantet@unifr.ch

h.zedelmaier@gmail.com

short-url short URL

short-url URL onepage