Titre

Histoire de la médecine en Valais au 18e siècle

Auteur Madline FAVRE
Directeur /trice Sandro Guzzi-Heeb
Co-directeur(s) /trice(s)
Résumé de la thèse Cette thèse a pour but d’étudier les rapports au corps et à la santé des Valaisans et Valaisannes au 18e siècle, avant l’institutionnalisation de la santé qui apparaît au début du 19e siècle. Je vais partir de l’étude de l’individu afin d’étudier les possibilités qui s’offrent à lui tant au niveau préventif que curatif. Pour ce faire, j’utiliserai autant des documents relevant du for privé tels que des journaux ou de la correspondance, que des sources de types notariales, judiciaires, paroissiales, etc. afin de ne pas négliger la partie illettrée et plus modeste de la population et de densifier au maximum les sources d’informations. À partir de ces documents je pourrai étudier les tensions qu’il existe à l’époque entre une culture savante de la médecine prônée par les médecins officiels et une culture populaire pratiquées par les non-officiels et souvent empreinte de religion pour ensuite comparer mes résultats avec des études déjà menées dans les autres cantons romands. Le choix du Valais n’est pas anodin, car j’aspire également à travers ma thèse à documenter les pratiques médicales alpines et éclairer particulièrement les questions de diffusion des savoirs médicaux, de contraste entre plaines et vallées alpines, d’accès aux soins ou encore concernant la culture des plantes médicinales. Pour finir, la question du genre et de la répartition des rôles et des tâches m’accompagnera également durant cette recherche.
Statut au début
Délai administratif de soutenance de thèse 2024
URL
LinkedIn
Facebook
Twitter
Xing